Les secrets de Caroline Ingalls

25 juillet 2007

Présentation

Comme souvent, j'ai tout fait à l'envers, et je mets des semaines avant de m'en apercevoir!

J'ai complètement zappé les présentations, au cas où quelqu'un daignerait me lire ; encore faudrait-il que j'ose informer la société de l'existence de mon blog, car sinon, en tant que néophyte, je ne sais pas qui pourrait bien tomber sur ce truc, mais bon, au cas où, je vais tenter de les faire, ces présentations!

D'abord, si j'en crois mon amie Winon, Caroline Ingalls ça aurait pu être moi dans une vie antérieure (cf.blog de winon, elle m'a fait trop de compliments, et les répéter serait vraiment trop prétentieux de ma part....mais bon, si vous voulez jeter un coup d'oeil!....attention, mes chevilles enflent, ça craint!);

Et puis finalement, je suis presque une fille de la campagne (je dis presque, car comme la vraie Caroline, je n'ai pas grandi au milieu des moutons et des vaches, pis j'ai été à l'école, pis au collège, pis au lycée etc etc...si si!!!); bon c'est vrai, je n'ai pas trois adorables bambines qui dévalent les champs en jolies robes fleuries...mais j'ai trois petits garnements qui hurlent bonjour à tout le village jusqu'à ce qu'on leur réponde (OK, le petit dernier ne parle pas encore, mais je suis sûre qu'il fera tout pareil dans peu de temps).

Mon Charles à moi ne coupe pas du bois, mais il fait des merveilles dans les maisons des gens (des fois c'est juste changer un interrupteur, mais c'est-y pas déjà une merveille la lumière?!).

Quant à mon Walnutt Grove à moi, on va dire qu'il est un tantinet différent du vrai, mais le plus important, dans un Walnutt Grove, ce n'est pas tant les maisons, ce sont les gens qui y vivent et ce qui s'y passe, et mine de rien, il s'en passe des choses...mais ça suffit pour aujourd'hui, l'heure de la sieste est terminée, et je me dois de vaquer à mes occupations familiales, n'est pas Caroline Ingalls qui veut !

Posté par Caroline ingalls à 16:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 juillet 2007

des repas...

Je n'ai toujours pas eu le temps de bricoler quoi que ce soit de plus sur ce blog, alors tant pis pour les images, on verra plus tard, la technique c'est pas mon truc; mais cela ne doit pas m'empêcher d'écrire, surtout que comme ça, j'améliore ma vitesse de frappe, ce qui n'est pas du luxe! Il faut dire qu'à Walnutt grove on n'est pas des fortiches en technologies nouvelles!

A part ça, petit retour en arrière sur différents repas qui ont ponctué ma semaine:

Commençons par un repas de famille, anniversaires de 2 tontons chéris qui avaient décidé de rassembler leurs tribus pour fêter leur soixante ans; petite salle dans petit village perché sur une petite montagne, soleil de plomb, bisous à tout va (grande famille oblige), bambins qui gambadent un peu partout, mes deux grands sont ravis! je les comprend d'ailleurs; j'ai toujours adoré ça, quand j'étais petite fille, ces longs repas où les adultes passaient leur temps à table et ne nous surveillaient que du coin de l'oeil;on avait alors une sensation de grande liberté, on jouait, riait, courait, dansait, jusqu'au moment où, épuisés, rassasiés de joie, on s'écroulait sur la première chaise venue pour s'endormir sur fond de musique et de conversations de grands légèrement échauffés par les successions d'apéros et de vins divers. Le retour en voiture jusqu'à la maison nous berçait doucement; cet état de semi-conscience dans lequel je me trouvais alors m'était très agréable; j'étais comme dans du coton; arrivés enfin à bon port, je sentais sans vraiment me réveiller que l'on me portait jusqu'à mon lit, et je replongeais dans un sommeil profond...

bref, si je résume, mes enfants ont du passer une excellente journée, vu qu'ils ont joué, ri, couru, dansé, ne nous ont pas eu constamment sur le dos ( à part petit dernier, mais bon, il n'a que quatorze mois, et Caroline ingalls n'est pas une mère inconsciente!) ; ils ont aussi pu assister aux conversations et parties de pétanques exponentiellement délirantes et arrosées de leur cher papa avec cousins chéris, lequel papa a failli lui aussi s'écrouler sur la première chaise venue et a finalement préféré aller dormir dans la cariole!( sacré Charles!)

Pour ma part, j'ai maintenu une alerte vigilance orange sur mon petit troisième qui a fini par s'endormir dans sa poussette à 20H30 pétantes! J'ai aussi fait le plein de conversations aussi inutiles qu'agréables,et  souri gentiment mais d'un air entendu à tous ceux qui souhaitent me voir enfanter une quatrième fois, et si possible d'une petite fille, leur rappelant au passage que dans cette grande meute de cousin(e)s , nombre d'entre eux (elles) n'ont pas encore connu les joies de la maternité/paternité. ( et puis je suis quand même la seule à en afficher trois au compteur, alors on me lâche un peu là...).

Point fort de la journée: un cousin d'habitude un peu rustre ( mais chéri aussi) a déclaré avec un sourire d'une tendresse infinie en embrassant mon petitou:" il est beau comme tout ce petit, comme sa maman!" Ca m'a fait un bien fou! Merci cousin!

Je vais faire vite pour finir; retour en cariole en chantant tout doucement pour rendormir petit dernier et ne pas réveiller les autres; arrivée en douceur à la maison où j'ai du coucher mes quatre bonhommes qui eux ont du se sentir comme dans du coton...

bon, il est tard , aussi, je reviendrai bientôt raconter mes autres repas.

Posté par Caroline ingalls à 02:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juin 2007

galère!

Cela fait 36000 fois que j'essaie de bidouiller ce blog et je ne sais toujours pas comment je peux insérer une image sur ma bannière tout en conservant son titre!!!Au secours! Mon cher charles sait très bien couper du bois, mais ne me sera pas d'un très grand secours, quant à mes amis, j'avais décidé de ne rien leur dire pour l'instant, pour faire la maligne en leur présentant un blog impec! ( eh oui, caroline ingalls est aussi une frimeuse!)Alors je lance une bouteille à la mer, en espérant qu'un(e) bloggeur technicien et talentueux saura me donner 2 ou 3 conseils avisés (en échange, je peux donner la recette de ma tarte au potiron, ou mon fondant au chocolat ou encore ma reconnaissance éternelle, c'est pas mal aussi, non?)Merci d'avance.

Posté par Caroline ingalls à 02:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juin 2007

caroline ingalls se jète à l'eau!

Ca y est!Encouragée sans qu'elle le sache par ma très chère amie winon, et après avoir survolé quelques blogs fabuleux, je  décide de me lancer dans l'aventure! et là, plein de questions: seras-tu à la hauteur? qu'est ce que tu vas bien pouvoir raconter? La vie de caroline ingalls, au fond de sa campagne , est-elle si passionnante que ça?...Bon, au poulailler toutes les questions, Caroline ingalls est une romantique, donc une optimiste de nature, ça devrait pouvoir tenir la route! Et puis c'est l'été, les enfants sont bientôt en vacances, alors tant pis pour les couchers tardifs (ça tombe bien la saison 2 de Dr. House vient de se terminer...); je ne peux quand même pas passer ma vie à faire des tartes non?

Bon maintenant je vais essayer d'aller voir comment ça marche pour la mise en page et tout le coté esthétique de la chose, alors à bientôt!

Posté par Caroline ingalls à 23:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]